Master-class de Virginie Nicolas

Résumé du deuxième master-class de l’UET Conception Lumière 2015 par Ludovic Bauchet, Chun Hung, Aurèle Phelipeau.

EQHO4

Session du 24 mars 2015 à l’ENSA Nantes

VIRGINIE NICOLAS

Conceptrice lumière

www.corpsnoir.fr

Parcours

Virginie Nicolas est aujourd’hui conceptrice lumière et chef de projet au sein de l’agence Concepto, basée à Paris et dirigée par Roger Narboni. Elle y entre en 2005 après avoir passé un an dans l’agence Arter.

Virginie Nicolas s’est formée à l’Université Technologique de Compiègne, en Génie des Systèmes Urbains, puis a effectué une spécialisation en lumière naturelle en Italie. Rapidement, elle travaille avec plusieurs artistes et gère des projets d’art contemporain, comme par exemple l’œuvre « Tous les Soleils » de Claude Lévêque pour le Haut-Fourneau U4 d’Uckange.

Aujourd’hui encore, Virginie Nicolas, continue son travail au sein de l’art contemporain par des mises en lumière qu’elle réalise à côté des projets de Concepto.

La lumière du jour

Le paramètre de la lumière du jour est un élément conceptuel particulièrement important dans les choix de Virginie Nicolas pour ses projets. Selon elle, la lumière du jour est la résultante de nombreuses composantes, ce qui en fait un élément très variable dans le temps. Ainsi, pour composer avec ce paramètre, il faut constamment faire des aller-retour entre les extrêmes et les moyennes.

Les différentes variables de la lumière du jour sont :

  • La température de la couleur.
  • La durée du jour.
  • La déclinaison.
  • L’intensité des rayons lumineux.
  • L’éclairement apporté.

A partir de tous ces éléments, elle dégage dans son travail toute une palette d’ambiance et de nuances que peut prodiguer la lumière naturelle :

  • Pénombre : travail sur le second jour.
  • Lumière de voute céleste : constante et diffuse, que l’on peut amener avec des sheds.

(Variation de la pénétration de la lumière selon les différents points cardinaux)

  • Lumière sculptée : puits de lumière et matériaux déflecteurs, réflecteurs et facettes, filtres colorés.

L’importance de la lumière naturelle influe aussi sur le bien-être des gens, notamment, le cycle biologique du sommeil.

Quartier commercial d’Aubervilliers, 2011

Les enjeux dans la conception du projet

  • Comment gérer la grande verrière.
  • Le confort et le contraste visuel (création de la mise en scène).
  • Dynamisme.

aubervilliers2

L’objectif est d’offrir le maximum de lumière naturelle à l’intérieur. Le concepteur lumière a conçu un système de pilotage afin d’asservir les allumages et de créer une gradation dans les zones de transition en fonction de luminosité du ciel. Le plafond, fait le « seuil » de la transition entre le jour et l’espace intérieur, la nuit. L’espace intérieur est mis en place d’après un calibrage, selon les impressions des concepteurs : nuit – très sombre – moyen sombre – ciel couvert – ensoleillé.

aubervilliers3

Tour EQHO

EQHO4

Le hall se situe dans un espace d’environnement assez minéral. L’idée des concepteurs est de donner un accès à la nature aux visiteurs (ici le soleil). L’accent est mis sur la lumière naturelle du soleil qui évolue dans l’espace tout au long de la journée, comme des saisons, en jouant avec des tâches de lumière projetées sur les murs.

EQHO3

Ils travaillent sur la densité et la transmission des verres (notamment les couleurs), filtres dichroïques (changement de couleur selon les angles de vue).

EQHO1

La répartition de différentes natures de vitrages en fonction de la luminosité des endroits :

  • les verres clairs sont majoritairement placés du côté Nord afin de capteur le maximum de la lumière du soleil,
  • les verres translucides en périphérie ont pour but de flouter les rives et le caillebotis d’accès technique,
  • les verres colorés avec deux teintes jouent avec la temporalité de la lumière du soleil,
  • les verres dichroïques renforcent l’effet lumineux.

EQHO5

En bas à gauche, et de gauche à droite : verre coloré, verre dichroïque, verre clair, verre translucide.

EQHO2

Résumé de Ludovic Bauchet, Chun Hung, Aurèle Phelipeau.

Conférence de Virginie Nicolas à l’ENSA Nantes du 24 mars 2015

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>