Questions lumière…

Les questions liées à la lumière se superposent aux questions les plus brulantes de nos sociétés : la santé, le vivre ensemble, la gestion des énergie, la qualité des espaces, les réseaux et flux d’informations, la communication. Avec la lumière, nous parlons de notre monde, nous évoquons ce que nous pensons être notre monde, sa nature, son fonctionnement, ses lois. Cela a toujours été, mais jamais de la même façon, la lumière dit aussi les limites de notre compréhension des phénomènes.

La lumière est profondément attachée à l’architecture. Naturelle, elle joue sur les volumes, révèle, rythme, glisse, éternellement changeante et furtive. Artificielle, elle redéfinit le bâti, l’extrait du néant obscur, le magnifie.

A la croisée de nos préoccupations contemporaines, la lumière est source et conséquence d’enjeux majeurs : l’énergie, la santé, le bien-être, la qualité d’usage. Après un siècle illuminé, le XXIe sera peut-être celui de la nuance, du mieux voir plutôt que du tout voir, celui de la maîtrise des ambiances.

Dans la perspective d’une démarche globale, en architecture, les formes devront utiliser au mieux les potentialités de l’environnement immédiat (soleil, masques, végétation etc.) tout en veillant à minimiser la consommation en énergie. Ainsi, l’écriture même des bâtiments pourrait s’en trouver renouvelée. Dès le crépuscule, l’espace urbain et son bâti, à toutes les échelles, s’appréhenderont différemment, suivant des combinaisons de volumes, surfaces, textures, brillances et couleurs révélées par le travail de la conception lumière, la qualité se substituant à la quantité.

Pertinence

Il semble important que le futur concepteur lumière passe par cette phase qui relève plus de l’éclairagiste que du concepteur mais par son aspect pratique permet de prendre en compte la dimension physique de la lumière (altération, dégradation), son aspect physiologique (ergonomie visuelle) et son aspect psychologique (sémiotique de l’éclairage). Aspects que l’on retrouvera dans tous les domaines de la conception lumière.

Laurent Lescop

Les commentaires sont fermés